Le curage d’un bac à graisse

L’importance du curage d’un bac à graisse à paris

Nettoyage et Vidange Bac à Graisse

Dans un restaurant, lorsque vous nettoyez les poêles, les graisses passent par les canalisations et se déversent dans un bac. Pour éviter des nuisances olfactives, il est important de procéder régulièrement au curage et vidange bac à graisse. Découvrez dans cet article, le fonctionnement d’un bac à graisse et ses méthodes de curage.

Fonctionnement d’un bac à graisse

Le vidange bac à graisse est un système de prétraitement des eaux de restaurants. La détention d’un bac à graisse est une obligation pour les restaurants et les traiteurs. Même dans une habitation, vous pouvez nécessairement l’avoir. Il a un mode de fonctionnement assez particulier. Les bacs à graisses sont employés pour débarrasser les eaux usées issues des travaux de la restauration, avant de passer dans le réseau d’assainissement.

Ils ont deux principales fonctions : le débourbage et la séparation des graisses par flottation naturelle. Les eaux sales truffées de graisses et de matière en suspension telles que les épluchures, les morceaux de denrées alimentaires… vont et se précipitent dans le fond du bac. Les graisses étant plus légères que l’eau montent en surface, s’immobilisent et s’agglomèrent.

La conception et le dimensionnement d’un bac à graisses conditionnent son efficacité. Les critères sur lesquels on se base pour réaliser le dimensionnement d’un bac à graisses sont :

  • Le volume d’eau consommé ;
  • Le débit, le nombre maximum de couverts servis le jour de plus grande affluence de la semaine ;
  • La température des effluents ;
  • La nature des détergents utilisés ;
  • La présence ou non de lave-vaisselle…

Méthodes de curage d’un bac à graisse

Le curage d’un bac à graisse doit se faire régulièrement (de préférence une fois tous les mois) pour permettre son bon fonctionnement et prévenir tout risque de propagation d’odeurs nauséabondes qui dégagent lorsque la couche épaisse de graisses accumulées fermente. Il est très important de confier le curage de votre bac à graisse à une entreprise spécialisée, cette dernière collecte et traite les résidus graisseux du bac à graisse.

Elle enlève les graisses qui se trouvent en surfaces. Ensuite, elle vidange le bac. Puis, elle évacue les boues. Enfin, elle remplit le bac à l’eau claire et les ornières avec un mélange eau/huile végétale. Cela a pour but d’assurer une bonne étanchéité des odeurs.

Pour nettoyer avec plus de précisions le bac à graisse, l’entreprise commence tout d’abord par le vider. Dans cette étape, cette dernière utilise un camion hydrocureur, équipé de tuyaux (environ 30 m de tuyau de 2/3 m) et de pompe. Ils servent à récupérer les graisses, les résidus et les dépôts dans le fond du bac.

Plus tard, ce contenu est traité et détruit. Après la vidange vient le nettoyage. Dans ce cas, le camion hydrocureur nettoie complètement le bac à graisse. Il décolle les résidus de graisse accumulés, les dépôts sur les parois du bac afin de prévenir tout risque de corrosion. Afin de favoriser la bonne circulation de l’eau, il nettoie les canalisations d’entrée et de sortie du bac à graisse sur 10 mètres linéaires.